Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez nous sur YouTube Retrouvez nous sur Pinterest
Accueil
Robert Laffont Bouquins NiL éditions Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Événements Les auteurs En images
Zoom sur
https://kx1.co/test-personnalite-ken-follett
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 12 Novembre 2015
Format : 135 x 215 mm
Nombre de pages : 336
Prix : 21,00 €
ISBN : 2-221-15743-5
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
« MA CHÈRE EMI, IL EST CINQ HEURES DU MATIN... »
Lettres de tournages
   
Vittorio de SICA

Traduit par
Delphine GACHET
15 juin 1964.
Une demande m'est arrivée d'Amérique pour publier en un volume l'ensemble des journaux que j'ai tenus. Je ne les ai pas écrits au nom d'une ambition littéraire. Cependant, l'idée que le public connaisse les coulisses d'un film et se rende compte de tout le travail pénible qu'il faut pour en réaliser un m'amuse...

Comment travaillait Vittorio De Sica, l'un des plus grands réalisateurs italiens, cet homme qui, même avec quatre Oscars, abordait chaque nouveau film avec l'anxiété d'un débutant ? Adressé à sa fille, ce journal épistolaire est un fantastique aperçu des coulisses de quatre de ses longs-métrages : La Ciociara (1960), Hier, aujourd'hui et demain (1963), Mariage à l'italienne (1964) et Les Fleurs du soleil (1970).
Film après film, lettre après lettre, De Sica raconte les conditions de ses tournages. De la difficulté à faire jouer des enfants aux imprévus météorologiques, il nous fait partager ses passions et ses angoisses, nous invite dans sa relation fusionnelle avec la jeune Sophia Loren, au talent et à la volonté sans pareils. Entre fatigue et doutes, dîners et paillettes, la question de la création et de l'art est au centre de la réflexion du cinéaste.
Né à Sora, en Italie, en 1901, Vittorio de Sica est mort à Neuilly-sur-Seine en 1974. Jeune acteur au charme fou dans les comédies sophistiquées italiennes des années 1930, il passe derrière la caméra dès 1940 et signe deux grands films manifestes du néoréalisme : Le Voleur de bicyclette et Sciuscià. Il a reçu quatre oscars du meilleur film étranger (pour Sciuscià, Le Voleur de bicyclette, Hier, aujourd'hui et demain et Le Jardin des Finzi-Contini), un Grand prix du festival de Cannes (pour Miracle à Milan) et un Ours d'Or à Berlin (pour Le Jardin des Finzi-Contini).
         
Vous avez consulté Nous vous proposons
« MA CHÈRE EMI, IL EST CINQ HEURES DU MATIN... »
Lettres de tournages
Vittorio de SICA
JEAN ROCHEFORT
JEAN ROCHEFORT
Prince sans rire

Jean-Philippe GUERAND
JOHNNY, LE GUERRIER
JOHNNY, LE GUERRIER
Gilles LHOTE
APRÈS NOUS - TOME 1
APRÈS NOUS - TOME 1
Au commencement

Myra ELJUNDIR
Lire la suite   Lire la suite   Lire la suite  
Supprimer l'historique
S'abonner à la newsletter   Le groupe Robert Laffont   Contacts   Mentions légales   Plan du site