Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez nous sur YouTube Retrouvez nous sur Pinterest
Accueil
Robert Laffont Bouquins NiL éditions Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Événements Les auteurs En images
Zoom sur
la_servante_ecarlate_&100&9782221203323.html
https://kx1.co/test-personnalite-ken-follett
Parution : 21 Octobre 2010
Format : 135 x 215 mm
Nombre de pages : 264
Prix : 20,50 €
ISBN : 2-221-11431-0
Lire un extrait
Acheter le livre
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
EASTER PARADE
   
Richard YATES

Traduit par
Aline AZOULAY-PACVOŇ
« Je n'ai pas lu de meilleur roman moderne cette année. »
Julian Barnes

Toutes deux nées dans les années 1930 aux États-Unis, Sarah et Emily sont les filles d'un couple divorcé. Au gré des lubies de leur mère, Pookie, elles déménagent d'une ville à l'autre, entre suburbs petites-bourgeoises qui flattent ses aspirations sociales et quartiers plus populaires à New York. Leur père n'a pas l'étoffe d'un héros : c'est un « simple préparateur de copie » quand elles le rêvaient éditorialiste du Sun, le journal républicain ou il travaille malgré ses convictions démocrates. Emily, la plus lucide de cette famille boiteuse, éprouve quelque jalousie à l'égard de sa soeur aînée. Plus jolie aux yeux de tous, plus douce et malléable, Sarah entretient une relation très complice avec son père. Plutôt que l'université, c'est à un joli mariage, avec un bon parti, que Pookie la destine. Et, de fait, tandis qu'Emily entre à Barnard, Sarah épouse le fils de voisins anglais qui ont pour principal atout d'être les propriétaires d'une belle demeure. Leur union, élevée au rang de légende familiale, se déroule lors de l'Easter Parade, la parade de printemps, qui promet un avenir radieux à leur fougueuse jeunesse. Pourtant, c'est bien à une traversée des apparences que nous invite Richard Yates au travers du regard d'Emily : la maison se révélera bien vétuste, le père idolâtré un coureur plutôt lâche, le mari idéal un époux raciste, alcoolique et violent. Quant à Emily, incapable de trouver sa place dans la société d'après guerre, entre volonté d'émancipation et reproduction des codes établis, elle cherchera toute sa vie à atteindre le bonheur et parviendra, à quelque reprises, à le toucher du doigt. Sans jamais réussir à s'en emparer durablement : ses relations avec quatre ou cinq hommes qui scandent cette chronique douce-amère offrent des portraits peu reluisants de la gent masculine, mais tellement humains... Autant de vies mensongères et d'espoirs déchus, décrits dans un style incisif ou affleure une ironie mordante. À noter : ce double itinéraire de femme a des résonances singulièrement contemporaines.
REVUE DE PRESSE


À propos d'Easter Parade :


« L'une des plus importantes oeuvres de fiction américaine de la fin du XXe siècle. [...] Ce roman sombre et formidable de Yates nourrit l'idée qu'il n'y a rien de tel que la vie ordinaire ; que chacun de nous fait de sa propre vie un récit. »
The Independant



« On connaissait John Updike et Philippe Roth - mais le grand écrivain américain oublié du XXe siècle est Richard Yates. »
« D'après David Hare, « on peut compter Yates, aux côtés de Fitzgerald et Hemingway, comme l'un des trois romanciers incontournables du XXe siècle. [...] Le plus grand compliment que je puisse lui faire est de dire qu'il écrit comme un scénariste, et non comme un romancier. [...] Yeats décrit les choses avec une redoutable précision, les dissèque pas à pas jusqu'à leur coeur. »
The Observer



« Yates peut rendre le spectacle pathétique de la routine - la lente déliquescence des vies moroses - vivifiant et même fascinant. Il sait à quels moments rythmer son récit pour en tirer le maximum - quand récapituler, quand montrer une scène sous tous ses angles. Les dialogues sont suffisamment bien élaborés pour paraître naturels. Dans sa prose descriptive, chaque mot oeuvre silencieusement à inspirer l'illusion que les choses se déroulent d'elles-mêmes. »
Time

À propos de La Fenêtre panoramique :

« Que vous ayez ou non vu Les Noces rebelles, le film de Sam Mendes avec Kate Winslet et Leonardo DiCaprio, lisez donc ce roman dont il est tiré, vous ne le regretterez pas. Richard Yates (1926-1992) y décrit de façon impeccable le délitement d'un jeune couple américain modèle des années 1950. [...] Parue en 1961, cette chronique conjugale puissante et dramatique, à l'écriture sèche et sans pathos, est devenue un livre-culte, applaudi par Raymond Carver et James Salter. »
Delphine Peras, L'Express


« Richard Yates n'est pas un styliste. Il a bien retenu la leçon d'Hemingway, celle que Carver appliquera sans cesse : écrire court, à l'os, en contournant les adjectifs. Sa musique est celle des écrivains pressés ; elle donne au lecteur le sentiment d'avancer à toute vitesse dans un récit pourtant lent et oppressant. Mieux que quiconque, il décrit les affres d'un quotidien bâti sur les ruines du rêve américain. Il raconte, sans un mot de trop. Et c'est dans les interstices que vient se loger son immense talent.»
François Busnel, Lire


PRESSE

Richard Yates naît en 1926 dans l'État de New York. Après une enfance instable dominée par le divorce de ses parents, il rejoint l'armée qui l'envoie en France, puis en Allemagne juste après la Seconde Guerre mondiale. De retour à New York au début des années cinquante, il devient journaliste puis nègre – il écrit pendant un temps les discours du sénateur Robert Kennedy – avant de travailler dans la publicité. En 1961 paraît aux États-Unis La Fenêtre panoramique, qui est un formidable succès critique. Après la publication de ce premier roman, finaliste du National Book Award, il enseigne entre autres...
Lire la suite
         
Vous avez consulté Nous vous proposons
EASTER PARADE
Richard YATES
UNE BONNE ÉCOLE
UNE BONNE ÉCOLE
Richard YATES
SPLENDEUR
SPLENDEUR
Margaret MAZZANTINI
NOS ÂMES LA NUIT
NOS ÂMES LA NUIT
Kent HARUF
Lire la suite Lire la suite Lire la suite
Supprimer l'historique
S'abonner à la newsletter   Le groupe Robert Laffont   Contacts   Mentions légales   Plan du site