Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez nous sur YouTube Retrouvez nous sur Pinterest
Accueil
Robert Laffont Bouquins NiL éditions Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Événements Les auteurs En images
Zoom sur
https://kx1.co/test-personnalite-ken-follett
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 22 Mars 2007
Format : 135 x 215 mm
Nombre de pages : 252
Prix : 20,50 €
ISBN : 2-221-10552-4
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
LA MER
   
John BANVILLE

Traduit par
Michéle ALBARET-MAATSCH
Peu de temps après la mort de sa femme Anna, Max revient dans le village ou enfant, il a passé l'été qui a façonné sa vie.
Ce retour dans la petite station balnéaire de Ballyless, c'est une retraite contre le chagrin, la colère et la douleur de la vie sans Anna.
Mais c'est aussi un retour sur les lieux ou, cinquante ans plus tôt, Max rencontra la famille Grace : cette riche famille bourgeoise qui, cet été-là, avait loué la villa des Cèdres qui subjuguait le garçon pauvre qu'il était alors ; cette riche famille bourgeoise dont il se rapprocha et avec laquelle il expérimenta, pour la première fois, l'étrange soudaineté de l'amour et de la mort mêlés...
Constance, la mère séductrice ; Carlo, le père autocrate ; Rose, la gouvernante ; et puis les mystérieux jumeaux, Chloé et Myles, le garçon muet... Chacun d'eux est l'un des acteurs des souvenirs d'enfance de Max. Et tandis qu'il revient, parce qu'il a perdu son dernier amour, sur les traces du premier (Chloé), ces souvenirs remontent à vif, à peine supportables. Car cet été-là s'est terminé sur une tragédie...
Entremêlés à l'histoire de cet été dont il va peu à peu comprendre, un demi-siècle après ce qui s'y est passé, l'influence déterminante qu'il a eu sur son existence d'homme, il y a ses souvenirs de sa femme, de leur vie ensemble, de sa maladie et de la longue année de souffrance qui a fini par l'emporter. Il y a aussi les liens de sa vie présente : avec sa fille Claire, âgée de vingt ans, qui s'inquiète pour lui ; avec les autres locataires des Cèdres qui ont eux aussi leurs secrets. De même que le mouvement de la mer sans cesse se renouvelle, ce flux et ce reflux de souvenirs mêlés au présent du narrateur ouvrent chez le lecteur des échos infinis... Magistralement composé et écrit, La Mer est un roman d'une beauté envoûtante, mélancolique et sensuelle, sur l'amour, la perte et le pouvoir de la mémoire.

«L'un des meilleurs romans, et des plus humains, de ces dernières années.», The Observer

«L'un des titres les plus intéressants que le Booker Prize ait récemment primés.», The Guardian

«Le roman dans lequel tous les dons de Banville convergent pour offrir un véritable chef-d'oeuvre.», Scotsman

«Indéniablement, une oeuvre de fiction de première importance.», The Sunday Times

«Un pur diamant... La mer est omniprésente, la va-et-vient de ses ondulations comme un écho permanent au rythme de chaque phrase. Du grand art.», The Philadelphia Inquirer

«La prouesse de Banville laisse pantois. La Mer est une merveille de force, d'originalité et de beauté pénétrante.», The Washington Post

«Un roman automnal, d'une envoûtante mélancolie. Vague après vague, une prose magnifique.», The Boston Globe

«La Mer est un roman d'une beauté saisissante, stimulant, qui apporte un profond bonheur de lecture. Réjouissons-nous d'avoir parmi nous un seigneur de la langue.», The Irisih Independent

«John Banville est l'un des plus grands écrivains de langue anglaise. Captivant de bout en bout, profondément émouvant et extrêmement pénétrant, La Mer est sans doute le meilleur livre qu'il ait jamais écrit.», Synopsis
PRESSE

Né à Wexford, en Irlande, en 1945, John Banville vit à Dublin. Depuis ses débuts, l'œuvre de cet « orfèvre des mots », auteur de quatorze romans – dont Éclipse, Impostures, La Mer (Booker Prize 2005) ou Infinis, parus chez Robert Laffont dans la collection « Pavillons » –, a été récompensée par de nombreux prix littéraires. Sous le pseudonyme de Benjamin Black, il écrit également des romans noirs, tous publiés chez NiL.
         
Vous avez consulté Nous vous proposons
LA MER
John BANVILLE
NOS ÂMES LA NUIT
NOS ÂMES LA NUIT
Kent HARUF
SI C'EST UN HOMME
SI C'EST UN HOMME
Nouvelle édition
Primo LEVI
LES ÉLUS
LES ÉLUS
Steve SEM-SANDBERG
Lire la suite Lire la suite Lire la suite
Supprimer l'historique
S'abonner à la newsletter   Le groupe Robert Laffont   Contacts   Mentions légales   Plan du site