Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez nous sur YouTube Retrouvez nous sur Pinterest
Accueil
Robert Laffont Bouquins NiL éditions Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Événements Les auteurs En images
Zoom sur
la_servante_ecarlate_&100&9782221203323.html
une_colonne_de_feu_&100&9782221157695.html
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 19 Mai 2011
Format : 135 x 215 mm
Nombre de pages : 288
Prix : 20,50 €
ISBN : 2-221-11333-0
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
LE FÉTICHISTE
   
Geoff NICHOLSON

Traduit par
Bernard COHEN
L'obsession nourrit l'excès, et l'excès donne naissance au désastre.
Le narrateur, un jeune homme sérieux à l'existence bien remplie, a tout pour être heureux. Sauf qu'il lui manque l'élément indispensable à son bonheur : une paire de pieds parfaits dans des souliers exquis. Car il est fétichiste. Rien de dangereux : il collectionne les chaussures, amasse des revues d'anatomie et de podologie, entasse les traités de psychiatrie sur sa particularité, et observe, fasciné, les clientes dans les magasins de chaussures.
Mais quand vous placez les pieds au-dessus de tout, trouver l'âme soeur est une tâche ardue. Puis arrive Catherine. Et ses pieds. Chaussés de sandales taillées dans du zèbre. Perchés sur des talons aiguilles. Sublimes.
Leur liaison torride fait voler en éclats toutes les limites. Ambivalente, Catherine souffle le chaud et le froid sur cet amant qui vénère ses pieds. Mais comment résister à une telle passion, surtout quand celle-ci vous conduit à devenir l'égérie d'un bottier de génie ? Harold, la soixantaine solitaire, complète parfaitement l'obsession du narrateur : s'il adore les pieds en général, et ceux de Catherine en particulier, c'est pour mieux les couvrir de ses créations. Des souliers uniques au monde, puissamment érotiques et très inquiétants.
Pour Catherine, cela finit par être insupportable. Vertige devant l'intensité érotique ? Désir d'être aimée pour elle-même ? Elle rompt et coupe les ponts. Après avoir côtoyé le ciel, notre fétichiste côtoie l'enfer. Un enfer d'autant plus épouvantable qu'il découvre fortuitement le nouvel amant de Catherine : un photographe publicitaire spécialisé dans les pieds. Comment tolérer d'imaginer les pieds de Catherine entre les mains d'un tel rival ? Désespéré, ayant des envies de meurtre, sachant que ses amis ne peuvent pas le comprendre, notre fétichiste se tourne vers l'étrange bottier, Harold... Bientôt, le photographe est retrouvé assassiné et mutilé. La police s'intéresse de près aux obsessions de notre ami, soupçonné du crime. Catherine choisit alors de réapparaître...
Extrait
REVUE DE PRESSE


À propos du Fétichiste :


« Une fable ingénieuse, romantique et décalée. »
Publishers Weekly



« Fascinant... Ce livre réussit à être à la fois drôle et convaincant. »
The Telegraph


« Le septième roman de Geoff Nicholson est acéré et sacrément drôle. Ici aucun sujet pontifiant n'est abordé - tout est juste, tordu et divertissant. »
The Observer


« Un roman érotique à l'humour noir sur le fétichisme... une comédie ostentatoire... Ce livre délivre une forte charge érotique et une intrigue émoustillante sur l'obession et le sexe. »
The Guardian


« C'est une comédie si noire qu'on a l'impression que quelqu'un a éteint toutes les lumières... Le dernier roman de Geoff Nicholson parle d'amour, de désir, de pouvoir, de sexe et de meurtre. Son protagoniste est un fétichiste des pieds qui ne connaît aucune limite... Original et complexe. »
Cosmopolitan


« La réussite du roman vient du fait qu'il parvient à rendre le bizarre banal tout en offrant au lecteur humour et justesse de style. Le Fétichiste est ordurier et outrageusement drôle, c'est l'un des romans les plus divertissants de l'année. »
Paint in red


« Il y a toujours un plaisir coupable à se glisser dans la tête d'un obsessionnel, même s'il s'agit d'un personnage de fiction...Le Fétichiste parle de l'obsession de l'amour et du crime. C'est une comédie noire construite autour de la recherche et de la perte du pied ultime - et de Catherine, sa propriétaire - un pied qui, selon le protagoniste, pourrait le rendre heureux à jamais. Ce qui distingue ce roman d'un simple catalogue lubrique sur les différentes excentricités sexuelles existantes, c' est avant tout l'esprit et le sens de l'à-propos de Nicholson. »
Don't tell it

PRESSE

Geoff Nicholson, né en 1953 à Sheffield, a fait ses études à Cambridge. Il a écrit plusieurs romans et essais. Comment j'ai raté mes vacances a été publié dans la collection « Pavillons » de Robert Laffont en 1998, puis dans la collection « Pavillons Poche » en 2007, ou il s'est vendu à plus de 15 000 exemplaires.
         
Vous avez consulté Nous vous proposons
LE FÉTICHISTE
Geoff NICHOLSON
NOS ÂMES LA NUIT
NOS ÂMES LA NUIT
Kent HARUF
TERRE DÉCHUE
TERRE DÉCHUE
Patrick FLANERY
L'ÉCLIPTIQUE
L'ÉCLIPTIQUE
Benjamin WOOD
Lire la suite Lire la suite Lire la suite
Supprimer l'historique
S'abonner à la newsletter   Le groupe Robert Laffont   Contacts   Mentions légales   Plan du site