Espace Libraires Foreign Rights
Accueil
S'inscrire à la newsletter Flux RSS Retrouvez nous sur facebook Retrouvez nous sur twitter Retrouvez nous sur YouTube Retrouvez nous sur Pinterest
Accueil
Robert Laffont Bouquins NiL éditions Julliard Seghers
Accueil
Rechercher
Catalogue numérique
Accueil Nouveautés A paraître Catalogue Événements Les auteurs En images
Zoom sur
https://kx1.co/test-personnalite-ken-follett
This caption can be styled using CSS.
couverture
Parution : 31 Août 2000
Format : 153 x 240 mm
Nombre de pages : 240
Prix : 21,00 €
ISBN : 2-221-09292-9
Acheter le livre
Voir la version numérique
Retour Partager sur Facebook Envoyer à un ami Imprimer la fiche
   
PETITE HISTOIRE DE L’ENSEIGNEMENT DE LA MORALE À L’ÉCOLE
   
Michel JEURY
L'éducation civique et la morale, de Jules Ferry à Claude Allègre : une quête un peu nostalgique et très souriante dans les archives de l'école L'éducation civique et la morale, de Jules Ferry à Claude Allègre : une quête un peu nostalgique et très souriante dans les archives de l'école.
Un fils d'institutrice et un ancien instituteur (tous deux romanciers) se sont rencontrés un jour en Cévennes. Ils se sont raconté des histoires d'école. Ils ont évoqué cette morale d'autrefois, que l'on chantait ainsi : « Tu vaux à nos cités mieux que vingt citadelles. « Apprends-nous à lutter en affirmant tes droits, « Pour qu'un jour sans effort nos fils te soient fidèles. » Cette formidable morale laïque et civique qui a sauvé la République et pour ainsi dire construit la France d'aujourd'hui, Jean-Daniel Baltassat et Michel Jeury n'y croient qu'à moitié. En tout cas, ils n'ont ni l'un ni l'autre la nostalgie d'un mythique âge d'or de l'école. Ils se souviennent du temps des diatribes sans mesure et du bonnet d'âne qui coiffait les fortes têtes. Dès son origine, l'école laïque et républicaine affiche sa volonté de former de « bons citoyens ». L'éducation civique y pourvoit avec parfois une intransigeance stupéfiante. La morale possède un énorme M. C'est que la République doit être plus exigeante encore que l'Église ! Cette compétition acharnée ne s'estompera qu'avec les années 60. Mais aujourd'hui, ou l'heure semble au « retour de l'éducation civique », sait-on seulement ce qu'elle a été ? Comment et à quel prix elle fut efficace ? Au fil des chapitres, Michel Jeury et Jean-Daniel Baltassat nous offrent un large choix d'extraits qui nous laisseront tantôt hilares, tantôt incrédules, et, quelquefois aussi, sauront nous émouvoir... Leur commentaire inspire toutefois une certitude : la morale est fille du temps ! Un fils d'institutrice et un ancien instituteur (tous deux romanciers) se sont rencontrés un jour en Cévennes. Ils se sont raconté des histoires d'école. Ils ont évoqué cette morale d'autrefois, que l'on chantait ainsi : " Tu vaux à nos cités mieux que vingt citadelles. " Apprends-nous à lutter en affirmant tes droits, " Pour qu'un jour sans effort nos fils te soient fidèles. " Cette formidable morale laïque et civique qui a sauvé la République et pour ainsi dire construit la France d'aujourd'hui, Jean-Daniel Baltassat et Michel Jeury n'y croient qu'à moitié. En tout cas, ils n'ont ni l'un ni l'autre la nostalgie d'un mythique âge d'or de l'école. Ils se souviennent du temps des diatribes sans mesure et du bonnet d'âne qui coiffait les fortes têtes. Dès son origine, l'école laïque et républicaine affiche sa volonté de former de " bons citoyens ". L'éducation civique y pourvoit avec parfois une intransigeance stupéfiante. La morale possède un énorme M. C'est que la République doit être plus exigeante encore que l'Église ! Cette compétition acharnée ne s'estompera qu'avec les années 60. Mais aujourd'hui, ou l'heure semble au " retour de l'éducation civique ", sait-on seulement ce qu'elle a été ? Comment et à quel prix elle fut efficace ? Au fil des chapitres, Michel Jeury et Jean-Daniel Baltassat nous offrent un large choix d'extraits qui nous laisseront tantôt hilares, tantôt incrédules, et, quelquefois aussi, sauront nous émouvoir... Leur commentaire inspire toutefois une certitude : la morale est fille du temps !
Michel Jeury inaugure sa carrière d'écrivain en 1973 avec Le Temps incertain (Robert Laffont, « Ailleurs & Demain »). En 1988, Le Vrai Goût de la vie marque le début d'une série de romans au service des « petites gens ». Ont suivi de magnifiques textes plébiscités par le grand public, comme L'Année du certif, La Vallée de la soie et La Soie et la Montagne, La Petite École dans la montagne, La Métairie et le château, tous fidèlement publiés par les Éditions Robert Laffont. Il est décédé en 2015.
         
Vous avez consulté Nous vous proposons
JE TE SOUHAITE BEAUCOUP D'ENNEMIS COMME MOI
JE TE SOUHAITE BEAUCOUP D'ENNEMIS COMME MOI
Correspondances intimes et littéraires

Marcel PAGNOL
LA GRIFFE DU DIABLE
LA GRIFFE DU DIABLE
Lara DEARMAN
LA MAJESTUEUSE HISTOIRE DU NOM DES ARBRES
LA MAJESTUEUSE HISTOIRE DU NOM DES ARBRES
Du modeste noisetier au séquoia géant

Henriette WALTER
Pierre AVENAS
Lire la suite   Lire la suite   Lire la suite  
Supprimer l'historique
S'abonner à la newsletter   Le groupe Robert Laffont   Contacts   Mentions légales   Plan du site